L’exécutif assume de ne pas prendre de nouvelle mesure mais n’exclut pas une différenciation locale. Et une circulaire ministérielle visant à remettre les hôpitaux sous tension a été transmise.