Un intervalle allant jusqu’à 45 semaines entre les deux doses améliore la réponse immunitaire face au virus. « Une nouvelle rassurante » pour les pays qui connaissent des problèmes d’approvisionnement.

Une étude publiée lundi 28 juin par l’université d’Oxford indique qu’un intervalle de plusieurs…