Selon une étude italienne publiée mardi, après une infection au Covid-19, les anticorps restent dans le sang pendant au moins huit mois. La présence précoce de ces anticorps est « fondamentale pour combattre l’infection avec succès », insistent les chercheurs.