L’eurodéputé EELV Yannick Jadot, candidat potentiel à la présidentielle, a salué ce mercredi une « avancée » du gouvernement dans la lutte contre les crimes sexuels sur mineurs, mais a réclamé leur imprescriptibilité