Le président tunisien Kais Saied a limogé lundi le ministre de la Défense après avoir suspendu les activités du Parlement et démis le Premier ministre, projetant dans l’inconnu la jeune démocratie en crise depuis des mois.