L’Italien Gianluca Brambilla, qui a conservé son maillot rose à l’issue de la 9e étape du Giro, s’est dit «serein» quant à la suite des événements.