Le patron de l’équipe FDJ, Marc Madiot, a défendu son coureur, Arnaud Démare, qui fait l’objet d’une enquête après sa victoire à Milan-San Remo.