Confronté jeune au racisme, le Britannique Daniel Kaluuya, sacré dimanche aux Oscars pour son rôle dans « Judas and the Black Messiah », a puisé dans le respect que lui inspirait le leader des Black Panthers pour l’incarner à l’écran.