Acquitté de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), l’ex-président Laurent Gbagbo est rentré jeudi en Côte d’Ivoire qu’il avait été forcé de quitter il y a dix ans, se disant « heureux » d’être là après avoir été accueilli par des milliers de partisans en liesse.