Des milliers de Birmans sont à nouveau descendus dans les rues lundi pour réclamer la démocratie, mais les manifestations ont été moins massives que les jours précédents, au lendemain du déploiement de troupes par la junte dans plusieurs villes.