Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi pour le deuxième jour d’affilée en Arménie afin d’obtenir la démission du Premier ministre Nikol Pachinian, critiqué pour la défaite dans la guerre d’automne 2020 au Nagorny Karabakh.