Alors que la France célébrait mercredi sa fête nationale du 14 juillet, plus de 19.000 personnes, selon les autorités, ont manifesté dans le pays au nom de la « liberté » pour protester contre les annonces d’Emmanuel Macron sur le pass sanitaire, la vaccination et la « dictature ».