Les autorités ont scellé à la colle des pavés dans le centre de Hong Kong, selon toute vraisemblance pour éviter qu’ils ne soient utilisés comme projectiles par des manifestants lors d’une visite d’un haut responsable chinois dans l’ancienne colonie…