Un tribunal norvégien a statué : la Norvège a violé les droits de l'homme en exposant Anders Breivik à un traitement inhumain et dégradant au cours de son emprisonnement pour terrorisme et assassinat de masse. Breivik, qui a tué 77 personnes en Juille