Dix ans jour pour jour après les attentats perpétrés par l’extrémiste de droite Anders Behring Breivik, la Norvège s’est engagée jeudi à faire bloc contre la haine qui a fauché 77 innocents le 22 juillet 2011.