Alors qu’un rapport préconise 26 mesures pour ne pas que les affaires criminelles soient définitivement classées, Paris-Normandie revient sur sept d’entre elles dans l’Eure et la Seine-Maritime.