L’homme qui a abattu mardi son patron et un de ses collègues dans un village des Cévennes va être déféré devant un juge d’instruction en vue d’une mise en examen pour assassinats, a annoncé dimanche le procureur de Nîmes qui retient la préméditation.