Sur le Mont Ben Nevis en Écosse, l’application conseille une route qui est en fait tracé à vol d’oiseau et s’avère difficilement praticable, même pour les alpinistes chevronnés