REPERES. L’ancien président sera jugé, à partir de lundi 23 novembre à Paris, pour corruption et trafic d’influence, dans l’affaire dite des écoutes. Il affrontera l’année prochaine un procès pour ses dépenses de campagne de 2012. Il est par ailleurs poursuivi pour le financement libyen supposé…