Luis Arce est officiellement investi dimanche nouveau président de la Bolivie, au moment où son mentor, l’ancien chef de l’Etat Evo Morales, s’apprête à rentrer dans le pays andin.