A l’ombre de l’hôpital psychiatrique de Cadillac, en Gironde, un lieu simple et sobre vient de faire peau neuve : le « cimetière des oubliés », où reposent des milliers de malades mentaux dont plus de 250 poilus traumatisés par la Grande Guerre.Ceinte de hauts murs, cette longue parcelle étroite…