En pleine séance, des parlementaires de l’opposition ont jeté des abats de porc sur leurs collègues. En cause : l’assouplissement des restrictions sur les importations de porc contenant un additif décrié, en provenance des Etats-Unis. Une mesure que l’opposition a voulu dénoncer par cette…