La fermeture de la frontière hispano-portugaise pour cause de pandémie met sous pression les municipalités et les travailleurs frontaliers.