En laissant entendre au JDD que le référendum sur l’article Premier de la Constitution, promesse d’Emmanuel Macron, pourrait être abandonné, l’exécutif a allumé une mèche parmi les sénateurs de droite, échauffés de se voir accusés de « torpiller »…