Le président équatorien  Guillermo Lasso a décrété jeudi « l’état d’urgence » dans les prisons du pays afin de « rétablir l’ordre » après des émeutes qui ont fait 22 morts et une soixantaine de blessés, selon un dernier bilan officiel.