Les rafales de vent favorisent ces nombreux feux aux Etats-Unis. Si des moyens humains conséquents ont été déployés, la lutte contre les incendie dépend aussi de la météo, parfois modifiée par l’ampleur des flammes.