Des « tirs à l’arme lourde » ont touché samedi Mekele, la capitale de la région dissidente du Tigré (nord) où l’armée éthiopienne mène une opération militaire, ont affirmé les autorités locales, qui y sont retranchées.