Le parlement éthiopien a voté samedi la révocation du parlement régional et de l’exécutif du Tigré, après l’annonce d’une intervention militaire dans cette région du nord du pays qui menace de sécession.