Il est rapidement apparu que le catalyseur de la situation, et en particulier la grosse différence de vitesse entre les deux Mercedes, a été causé par Rosberg qui avait choisi le mauvais réglage moteur.
Et même si Rosberg disait dimanche soir que son équipe et lui enquêtaient toujours sur la…