Le Parlement a validé la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin pour faire face à l’épidémie de coronavirus. Ce régime d’exception permet notamment des restrictions de déplacement pouvant aller jusqu’au confinement de la population.