Faute d’un projet fédérant les différents acteurs, notamment les supporters, la mairie et la Métropole pourraient être amenées, selon Nicolas Mayer-Rossignol, à revoir la manière dont elles financent le FC Rouen.