Comme chaque année à l’approche de la date anniversaire des massacres, une énième tribune publique de personnalités françaises a appelé début avril à « briser le silence ». Une quarantaine de parlementaires ont demandé au gouvernement l’envoi d’une déléga