La moitié échevelée de Justice s’échappe du tandem electro-rock pour un album instrumental inspiré par ses compositeurs fétiches de musiques de films et d’illustration sonore. « Escapades” a tout pour être la bande-son d’une saison printemps/été radieuse.