Combien de temps il faudra à « la France d’en haut », aveuglée dans ses certitudes, pour entendre « la France d’en bas » des Gilets jaunes?