Deux personnes comparaissent ce vendredi pour avoir organisé une soirée clandestine qui avait rassemblé 200 personnes à Saint-Martin-d’Hères, dans la banlieue de Grenoble, en janvier dernier.