La réparation est-elle à la hauteur de l’injustice commise ? La Cour de cassation a en tut cas accordé vendredi 60.000 euros de dommages et intérêts à un homme d’une quarantaine d’années emprisonné par erreur pendant plus de six mois parce qu’il est l’homonyme d’un violeur d’enfants condamné par…