Deux responsables du quotidien pro-démocratie Apple Daily, très critique à l’égard de Pékin, ont comparu samedi devant un tribunal de Hong Kong qui a refusé leur libération sous caution, au lendemain de leur inculpation dans le cadre d’une loi sur la sécurité nationale.