Une femme de 88 ans a été retrouvée morte samedi après-midi et son compagnon de 89 ans était toujours hospitalisé, après l’effondrement « apocalyptique » de leur immeuble du centre de Bordeaux soufflé au matin par une violente explosion, probablement due au gaz.