Ce régime d’exception doit, en principe, prendre fin le 1er juin. Sa prolongation viendrait menacer la tenue des élections régionales des 13 et 20 juin.