La Chine va installer une « ligne de démarcation » au sommet de l’Everest afin d’éviter tout risque de contamination au Covid-19 par des alpinistes en provenance du Népal.