Tandis qu’Aurore Bergé affiche son soutien à la ministre de l’Enseignement supérieur, nombreuses sont les voix dans la majorité à lui rappeler ses priorités.