A peine arrivé, le nouveau gouvernement israélien passe mardi un premier test: une marche de militants juifs d’extrême droite dans le secteur déjà sous tension de Jérusalem-Est avec la menace d’une autre escalade avec les islamistes du Hamas, au pouvoir à Gaza.