Plus de 500 familles de victimes poursuivent les autorités pour la mauvaise gestion de la pandémie.