« Je ne peux pas laisser dire qu’on réduit les libertés en France », a affirmé vendredi Emmanuel Macron sur le média en ligne Brut, en prônant l’apaisement après les vives polémiques sur les « violences policières » – une expression qu’il a accepté de prononcer- et la loi sur la « sécurité globale »….