Le premier ministre, Jean Castex, a affirmé dimanche que « les variants (sud-Africain et brésilien) sont très peu nombreux et ont tendance à régresser », lors d’un déplacement à l’aéroport de Roissy, en soulignant qu’il était « impératif de tenir cette ligne ».
Le chef du gouvernement s’est rendu en dé