Le parquet national financier s’intéresse à des versements suspects effectués avant et après l’attribution des JO à la capitale du Japon par le biais de la société Black Tidings.