Pour le président de la Comission européenne, le blocage par l’Autriche de la frontière italienne aurait de graves conséquences.