Des cadrages aussi étranges que ce photographe. Kenneth Graves débusque le surréalisme en Amérique. Un ouvrage réjouissant 😉