Après l’ex-président polonais Lech Walesa, c’est la belle-mère de Nicolas Sarkozy qui reprend l’initiative.