Amady Aly Dieng est parti comme il est venu : en homme libre. Dans un baroud d’honneur contre la mort, le doyen nous a quittés dans la dignité, la discrétion totale et en tant que « sicapard » comme il aimait à se définir, parlant de son quartier des SICAP. L’Afrique vient de perdre l’un des…